Accueil

   
    Calendrier des soirées 2017 avec "2CKD"


  • Ce K'on Veut
Ce k’on veut ? Danser ! Danser, oui, mais à 2. On est ainsi fait qu’à 2, c’est mieux !
      Danser à 2, oui, mais quoi ? Ce qu’on veut, dès lors qu’on peut. Mais pour pouvoir, il faut apprendre… Apprendre, mais avec qui ? Pas avec nous ! Nous, on danse. Comme on peut, parfois, mais on danse. Pour apprendre, il y a les écoles. Allez les voir : on en connaît beaucoup et d’excellentes. On vous fournit les liens : attachez-vous !
      Nous, on pratique ! Et on a la pratique collective, figurez-vous. Rien ne nous plaît plus que de mélanger les genres : c’est notre raison d’être ! Un petit rockabilly par-dessus un tango argentin, ça nous ravit ! Un west coast swing après un chachacha, et on est aux anges. Une valse qui suit une kizomba et on jubile. Une bachata qui enchaîne une valse et on monte au ciel. On est salsa, canal historique : on met la danse à toutes les sauces.
      Faire découvrir la diversité des danses à 2, c’est notre vocation. Et notre ambition, c’est de donner le virus à tous les danseurs curieux et avides de multiplier les plaisirs de la danse par la pratique de toutes les danses. D’où les soirées multi-danses que l’on propose.
      Rejoignez-nous ! La danse est contagieuse.
      Essaimez avec nous !



  • Ki on est ?
     Des danseurs de tous horizons, rassemblés par la même passion de la danse, bien décidés à danser toutes les danses du répertoire. Il y a les salseros, qui jettent un œil intéressé vers les west coasters, les tangueros qui ambitionnent de se lancer dans le rock, les kizomberos qui lorgnent vers le chacha. On a plusieurs pieds au feu ; on brûle de partager.
    Et pour ce faire, on brasse ! On brasse les danses, on brasse les genres musicaux, on brasse les âges et les milieux. Suffit d’embrasser la furieuse envie de danser à 2 pour créer 2CKD, dans un esprit de convivialité ludique que nous voulons contagieux !
    L’association « CéCaenK’ondanse ? » (2CKD en abrégé) a été créée en janvier 2016 et agréée par la Préfecture de Caen en février 2016.

  • Contact
e-mail :